Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-04-26T15:54:00+02:00

Au temps des nourrices: l'enfant sacrifié

Publié par loofie

 

Interview de Gérald JORLAND in Journal des Professionnel de la Petite Enfance N° 73 – Nov/Déc 2011


 

Au 19 èm siècle, les ouvrières ne pouvaient pas travailler et élever en même temps leurs enfants. D'autre part, les domestiques femmes perdaient leur emploi si elle avaient un enfant. Ce sont les deux raisons principales du placement en nourrice des enfants légitimes.
La raison essentielle à la surmortalité de ces enfants en nourrice est que ces placements en nourrice s'apparentaient à un abandon surtout pour les enfants illégitimes. Ces derniers étaient remis à des nourrices pour qu'elles les laissent mourir. Les nourrices se désintéressaient également des enfants dont les parents étaient de mauvais payeurs . En un mot, il s'agissait d'une forme d'infanticide qui la plupart du temps passaient inaperçu, mais dont les sage-femmes se rendaient complices.
Les médecins se sont rendus compte que les départements qui avaient le plus gros taux de mortalité infantile étaient ceux où il y avait le plus de placement en nourrice. Les médecins ont donc pensé qu'il fallait encadrer cette industrie, contrôler le travail des nourrices, et veiller à ce que les conditions sanitaires soient bonnes. La majorité des nourrices étaient des paysannes qui vivaient dans des conditions d'hygiène misérables et ignoraient ce qu'il fallait faire sur le plan de l'alimentation, des maladies... d'où l'idée d'un contrôle médical. Pour qu'il soit efficace, on a inventé un carnet de santé que le médecin devait remplir lors de chacune de ses visites.
Il existait une autre institution, celles des nourrices à domicile. Dans les milieux bourgeois, les enfants n'étaient pas envoyés en nourrice, mais gardés au domicile par des nourrices. Le travail des nourrices et la santé des nourrissons étaient plus facilement contrôlés si bien que la mortalité infantile était identique à celle des enfants élevés par leurs parents.

La loi Roussel (première loi qui a tenté de réglementer la protection des nourrissons) a permis de faire baisser la mortalité infantile de façon considérable.
La mise en nourrice a cessé après la Seconde guerre mondiale avec les allocations familiales et la disparition de la domesticité.

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog